www.michele-denis.com

Page Principale   Archives   English
1 décembre 2005 au 3 juin 2006  4 au 11 juin 2006  12 au 18 juin 2006  19 au 23 juin 2006

Voyage sur la Deh Cho.

1 décembre au 3 juin 2006


1er semaine de décembre 2005


Bon, la décision est prise, je vais faire la Deh Cho.  Je caressais ce projet depuis un bon bout de temps.  Le seul point négatif est que Michèle ne sera pas de ce voyage :-(  J’ai plus de vacances que Michèle :-)

Bon, pourquoi ce voyage?
Notre but est de vivre à plein temps dans un motoriser, dans environ cinq ans.  Ce qui va nous permettre de voyager au gré de notre fantaisie.  Alors, pourquoi ne pas commencer à petite dose pour voir si on aime ça.  Bon la petite dose commence seulement avec moi mais…

Pour ceux qui ne nous connaissent pas….

Nous sommes…

Michèle, militaire (AVN) Mère de deux grands garçons, Jérémy 20 ans et Benoit 18 ans. Retraite en été 2010.

Denis, militaire (AVN) à la retraite, mais qui travaille comme réserviste militaire en ce moment (de là mes nombreuses vacances).  Et le fier Papa de Jérémy et Benoit.

Notre motoriser, un classe ‘C’ de 24’’ de Triple E 1995.

Nous demeurons à Cold Lake, Alberta.  De là le choix de faire ce voyage, c’est juste à "côté".

Pour les préparatifs, je n’ai fait que de la recherche sur le Web et avec la littérature que j’avais amassé avec les années.



2em semaine de décembre 2005


Hummm ! Je dois me décider de quoi je vais parler sur le blog ???

Je vais lui donner une saveur documentaire sur les endroits que je vais voir, avec mon opinion personnelle sur ce que je vois et ressens.  Je vais parler des paysages, des gens, des odeurs et je ne sais quoi encore.  Mon plan est écrit dans le sable, donc tout peut changer en cours de route.
Je vais aussi inclure des liens pour que vous puissiez vous informer encore plus si vous voulez.  Malheureusement la majorité des liens seront en anglais…

Je vais aussi tenir des statistiques sur beaucoup de choses, comme, $$$, KM, la route, les gens, etc.… et bien sûr mon petit moi (mais pas trop personnel).



4em semaine de décembre 2005


Et voilà, le blog est sur le Web.  À vous de me lire.

La vie est belle en titi...



12 février 2006


Vendredi le 10 février, moi et Michèle sommes allées au RV show (Camping Caravaning) d'Edmonton et avons passé la nuit là-bas. 
Nous avons magasiné pour un Motoriser et 5th wheel pour notre retraite en 2010.  Sont belles, mais on va attendre pour acheter.  Le bon côté de notre voyage, c'est la documentation pour mon voyage de la Deh Cho.  Le kiosque des Territoires du Nord-Ouest était-là et j'ai du lui parler pendant 30 minutes.  Il va m'envoyer de la documentation par courrier et m'a expliqué la condition des routes, ou allez et ou ne pas allez.  Il m'a recommandé de ne pas aller à Fort Résolution, car il n'y a rien à voir ou faire.  Je ne voulais pas aller à Wrigley, mais il m'a recommandé d'y allez.  Je lui ai demandé si ça valait la peine d'apporter mon vélo de montagne et il m'a dit que OUI.  Surtout au Parc National de Wood Buffalo.  Il m'a aussi parlé que la pêche dans les petits ruisseaux sur le bord de la route était bonne.  Avec mes recherches sur l'internet, j'ai aussi trouvé beaucoup de choses.  Une est l'histoire des Métis de l'Ouest et du traité n: 8 avec les Indiens.  En français S.V.P.. Voilà les liens  http://www.albertasource.ca/treaty8/fr/default.htm  et pour les Métis  http://www.albertasource.ca/metis/fr/index2.htm
De la bonne lecture.



25 février 2006


Bon, les dates de mon voyage se concrétisent.  Avec la confirmation de mon nouveau contrat avec la Réserve Militaire, je serais en vacances sans solde du 27 mai au 30 juin.  Benoit à sa graduation le 27 mai.  Moi, je pars probablement durant la semaine qui suit pour être de retour 3 ou 4 semaines plus tard.

Maudit que j'ai hâte...



25 mars 2006


Seulement 64 jours avant mon départ (ou 1540 heures).... pas que je compte, mais....  Bon, mes recherches continuent de bon train, mais l'internet, des fois, donne trop de documentation...  Un copain m'a donné le programme "Microsoft Street & Trips".  Wow ! Beau programme, beaucoup de potentiel, mais aussi beaucoup de temps pour l'utiliser au maximum.

Voilà quelques jours, j'ai reçu de la documentation du gouvernement du TNO.  Le premier livre est pour les routes et camping, le second est un guide pour explorer.  Je peux vous dire que j'ai passé beaucoup de temps à lire et regarder les photos.  Ça m'a aussi confirmé certain endroit où je veux aller et d'autre où je ne pensais pas aller, comme à Fort Résolution et la route Ingraham (route 4). 

Maintenant que j'ai beaucoup de ressources pour les choses à voir et faire, je dois me concentrer sur mon petit moi.  Bin oui, commencer à marcher pour me mettre en forme et aussi faire du vélo pour me mettre en forme et changer ma forme...  J'ai aussi commencé une liste de choses à apporter avec moi en voyage et une autre liste de choses à ne pas oublier de demander au centre d'information de chaque ville et village.

Autre petit projet qui se point le nez,  mes copains anglophones qui sont au courant de mon voyage et de ma page web, m'ont demandé si je fais une page anglophone pour eux...  Bin oui...
  
J'ai tu dis que.......Maudit que j'ai hâte...



14 mai 2006


Salut.
Seulement ???  jours.  Je compte plus... mais j'ai hâte.
Je me suis acheté un ' Panier pour dispositif d'attelage' ou Cargo Carrier.  J'y ai ajouté mon Porte-vélos.
Le but de cet achat est pour ma génératrice, l'essence et bien sûr mon vélo.



24 mai 2006


C’est décidé!  Je pars lundi le 29 mai à 7 am… Laissez-moi vous dire que j’ai hâte.  J’ai tellement fait de recherche que si mon voyage est à moitié intéressant que ce que j’ai trouvé sur le web, bin ça va être super le fun.  Je vous reparle des choses que j’ai découverts dans les prochaines mises à jour.  Ou suis-je redue dans mes préparations ?  Le motoriser ce vide et ce remplie en même temps. Qu’est-ce que je n’ai pas besoin ? De quoi j’ai besoin ? Avec mon nouveau Cargo Carrier je n’ai pas de place pour mon pneu de rechange!  Y fais-tu sous le lit?  Toutes ses petites questions qui se règle toute seule durant les préparations.  Plus je vide le motoriser et plus je trouve des choses à y mettre… Disons que ça va bien.



25 mai 2006


Aujourd'hui, je ne fais que mettre mon blog à jour. Tout ce qui suit, est écrit dans le sable fin. Tout est sujet à changements.
Bin quoi ? Ce n’est pas une job, seulement un voyage :-) .
Pourquoi je dis ça ? Et bien, je me donne quelques petites règles et buts, pour mon voyage et le blog.
 
Pour mon blog :
    -   Je vais le maintenir tous les jours, même si je ne peux pas le placer sur mon site le jour même.
    -   Je vais écrire un peu tout ce qui me passe par la tête et ne pas les changer plus tard.
    -   Si je parle de $$$$, c’est juste pour comparer les prix avec chez vous et pour tenir un compte rendu du coup du voyage et             tous les détails qui si raccorde, comme le prix du gaz, le millage aux gallons, etc.  (Bin oui, chu un gars pis j’aime ça)

Pour mes buts :
    -   De ne pas me presser à faire les choses (de contrôler le temps et non le temps qui me contrôle)
    -   De marcher environ 10 Km par jour ou/et de faire 25 à 30 Km de vélo.
    -   De prendre une journée ‘off’ tous les 4 ou 5 jours.
    -   De me lever le matin et de ‘mettre’ mes yeux d’enfants et de regarder tout avec des yeux nouveaux.
    -   De prendre mon temps dans les musées, sur la route, juste d’apprécier le moment présent.

Way ! J'ai du pain sur la planche !!



29 mai 2006


Lever à 6:30 am.  Il pleut avec un beau +8 C.
Mon vélo voyagera à l’intérieur…
Je pars à 7:30 sous la pluie.
La pluie se termine à environ 9 am et il y a des percées de soleil et pas de vent, youppie !

Ah oui ! J’ai un autre but a rajouté, de ne pas dépasser une vitesse de 90 km en motoriser. Et je dois modifier un de mes buts, celui de mettre mes yeux d’enfant et bien ce n’est pas bon en conduisant… donc, seulement un œil d’enfant en conduisant…

Maudit que nos routes sont belles en Alberta !

Le plein d’essence se fait à Slave Lake (Lac des Esclaves) au coût de $100.00 pour 95 litres à $1.049.  Le lac se nomme ainsi non pas parce que les Indiens étaient des esclaves, mais plutôt que leur nom est Slavey, en Dene je crois et que les colons ont simplement prononcé Slave ce qui veut dire esclave.

Super beau temps pour voyager.  Mais ça se gâte un peu l’après-midi avec le vent qui se lève et de face en plus.  Bon bin, si c’est ça mon plus gros pépin chu OK!
J’arrive à Peace River (Rivière la Paix) à 4 pm.


Je décide d'y passer la nuit et d’aller voir "Twelve Foot Davis" à vélo.  Je me rends jusqu’au pont et je regarde à l’arrière… des crisses de gros nuages noir.  Bon bin, je retourne au motoriser.

Une petite ride de 4 km.  Premier jour et je n’ai même pas atteint un de mes buts.  Ah bin ! Pour ça, je vais prendre une bière de plus pour me punir.  Aujourd'hui, j’ai parcouru 614 km.
Je suis campé au Lion Park du côté Ouest de la rivière et la ville se trouve sur le côté Est.  C’est surtout un camping pour les travailleurs de l’huile, tout comme les autres campings aux alentours.


Finalement, la pluie n’arrive pas. S’il ne pleut pas demain matin je vais aller faire du vélo et voir la statue de Twelve Foot Davis et peut-être le musée. S’il pleut, je visiterais sur le chemin du retour.




30 mai 2006


Wow ! Lever à 8:30 am.  Bin oui, mauvaise nouvelle, je me suis acheté des bas noirs pour ne pas que ça paraisse s’ils sont sales (tâché) après le lavage. Bon bin….Y sont à Cold Lake.  Maudit!  Pis, j’ai passé à côté de 2 Wall-Mart.  Coût donc. À la prochaine ville.
Ce matin, je décampe à 10:30 am et me rend dans le centre-ville de Peace River pour faire la piste cyclable et visiter le musée.  La piste cyclable suit le long de la rivière, super beau.

Je dîne au parc tout près de la statue de ‘twelve Foot Davis’.  Avec ce que j’ai lu sur lui et bien c’était un bon bonhomme, il semble avoir été aimé de tous, blanc comme indiens.  Il a travaillé fort toute sa vie et a vécu jusqu'en 1900, a un bel âge de 80 ans.  À 70 ans, il transportait encore des marchandises pour les Forts du Nord.  Les Indiens le surnommaient ‘le Loup’, car il transportait 200lbs sur son dos durant les portages. C’était un homme gentil et généreux pour tous.


Je visite le musée de Peace River.  Bien, de belle chose. La dame qui travaille là, est super gentille.

Départ de Peace River à 11:30 am après avoir fait le plein à $1.089 pour un montant de $80.00 pour 252 Km  À date, ma moyenne de litre au 100 km se situe à 27.5 L/100Km. Pas si pire, mais sur une si courte distance, ce n’est pas ce qui a de plus précis comme moyenne.

Comme je disais, aujourd’hui je me dirige vers Grimshaw à une grande distance de 21 Km. Pfiou ! C’est loin… Je trouve un terrain de camping au ‘Elks RV Park’ qui a 12 sites avec eau, électricité et égout pour une grosse somme de $15. WOW !

Il est 1:30 pm et je décide d’aller voir le ‘Lac Cardinal Pionner Village’.  C’est un village d’antan (année 20 à 40).  J’y découvre aussi que Mackenzie est le premier à avoir atteint le Pacifique en Amérique du Nord, 12 ans avant Lewis and Clark (américains).  Mais les États-Unis disent que se sont eux!  Bon, je m'égare un peu.  Retour au village, ce sont tous des volontaires qui travaillent là et ils font même la restauration eux-mêmes. Du beau travail qu’ils font.


À mon retour, je prends mon vélo et pars pour aller voir le ‘Mile Zero Antique Truck Museum’, mais quand j’arrive tout est fermé. Faut croire qu'un mardi après-midi y prévoyait pas grand monde passer 3 pm…  Bon bin, je prends des photos du ‘Mile Zero’ de la route Mackenzie.


À mon retour au camping, encore des gros crisses de nuages… Je suis juste à côté le la bibliothèque et je vais voir si je peux avoir l’internet.  Pas chanceux, ça ferme dans 10 minutes et je n’ai pas le temps de retourner chercher mon laptop.  Je retourne au  motoriser la mine basse,  pis là y commence à pleuvoir, pis fort.  Je décide de faire mes patates et mon poisson dans le fourneau du motoriser.  C’est la première fois que je l’utilise.  Il pleut, il grêle, il vente, il fait soleil et on recommence.




31 mai 2006


Super beau soleil !
Il est 7:30 am, je vide mes réservoirs d’eau usée.
Et je pars pour La Crête et Fort Vermilion.  Belle route, je prends le traversier (qui représente 50 % des traversiers de l’Alberta) à Tompkin’s Landing, direction La Crête...


Le traversier est gratuit et traverse seulement s’il y a de la clarté, ce qui veut dire environ 22 heures par jour.


Ce traversier permet une économie de 90 km pour les destinations vers le sud.


J’arrive au ‘Heritage Village’, bin crisse yé farmé… Un p’tit détour de 150km pour rien… chu pas impressionner.  Mais enfin !
Je continue vers High Level pour de l’essence et continue vers les TNO.  À High Level le gaz coûte $1.089 et j’en prends pour $125.50 et ça me donne une moyenne de 24.5/100 litres sur 470km.  Rouler 90km/hr et pas d’air climatiser fait une grande différence.  Ah oui !  Je suis maintenant l’heureux proprio de 24 paires de bas noirs. Bin oui, j’en ai acheté d’autre vu que les 12 premières paires sont encore à C. L.  Au centre d’information, il y a aussi un petit musée, pas mal beau, bien fait.  Le centre d’info me laisse me connecter avec mon laptop pour mettre mes pages à jour, super.  High Level se trouve au 58 Parallèles et surprise, il y a plus de jours sans gel (110) qu’à Edmonton (104).  Il y a plus de 2000 heures de soleil par année.  C’est pour ça qu’il y a beaucoup de ferme.  WOW.
À 4pm, je décide de continuer vers les TNO et de passer la nuit au parc Territorial du 60em Parallèle. Je vais avoir parcouru 450km par le temps que j’arrive au 60em.  La route est belle, mais je me demande ce qu’il y a sur la route de temps à autre…  Des chenilles…


Beaucoup de chenilles… assez de chenilles que quand j’arrête, le motoriser sent la charogne tellement il y en a sur les gardes boues.


Le centre d’info est OK, disons qui se force pas gros.  T'a pas l’choix, tu montes où tu descends.
  


Le camping est OK (10 sites), douche à $3, site à $16, beaucoup de mouche à chevreuil.  Petite soirée à faire une mise à jour du blog.  À oui ! pour ce qui est de mon but de marcher/vélo et bien j’y pense fort, mais je vais me reprendre chu sûr :-) .



1 juin 2006


Hier soir, il faisait claire jusqu'à plus de 11 pm. WOW!


Bon, je me lève à 7:45 am, petit déjeuner, je me drosse les dents, je me trouve beau et charmant….  Bon bon bon!  Je divague.
Je prends la route vers Hay River.  Très belle route.


J’arrête aux chutes Louise, Alexandra et Escarpment Creek.  WOW!  Que c’est beau et sauvage!  Je m’arrête aux chutes Louise, c’est le point central des 3 chutes que je veux voir.  Mon sac à dos, ma bouteille d’eau et ma caméra et je pars.  La chute Louise a une hauteur de 14 mètres.


Super beau avec un beau belvédère et un escalier en colimaçon pour se rendre au pied des chutes.


Je dirais même impressionnant avec la gorge et la rivière qui coule.  Je suis le sentier qui joint les chutes Louise et Alexandra (6 Km aller-retour). La dame qui travaille au camping de la chute Louise m'a mentionné qu’il y a des ours dans le coin. J’apporte ma cloche à ours et à sonne en masse!  Le sentier est super bien aménagé avec plusieurs "look out" et même des stations d’information sur le portage pour contourner les chutes et leurs importances pour les Indiens.


Les stations expliquent le rôle et le statut social  que chaque individu joue dans une tribu.  Il y a mention aussi de la raison pour laquelle la tribu partait des terres fertiles du sud pour passer l’été sur les berges du Grand Lac Des Esclaves.  Il y avait un grand rassemblement qui pouvait compter jusqu'à plusieurs milliers d’individus, la plupart, des Dene (prononcer Déné) de plusieurs tribus.  Ils s’y échangeaient des biens, des connaissances et ils se réglaient des disputes.  Les légendes étaient racontés autour du feu.  On y célébrait les mariages, les naissances et quelquefois des décès.  Ils s’y faisaient aussi du troc, on célébrait des festivals, s’était le haut point de l’année pour les tribus du Nord-Ouest.
Bon!  Plus je continue sur le sentier moins j’entends le grondement des chutes Louise.  À un moment donné, j’entends le grondement de chute venant de l’aval et de l’amont.  Bizarre!  Le canyon me joue des tours?  Quand j’aperçois la chute Alexandra… Crisse… OK je change de mot… Chocolat que c’est beau et gros en titi.


De voir le haut de la rivière, la chute et la gorge.  Chocolat!  Les chutes tombent de 35 mètres (C’est quoi la hauteur des chutes Niagara ? 50 mètres !)


Le Parc pour les chutes Louise et Alexandra sont très bien aménagées.  On peut se rendre jusqu’au bord des chutes, sans garde ou clôtures, ça fait bizarre.  J’imagine qu’ils se disent que si tu tombes.. Et bin tu étais trop proche! Ta faute épais !


De retour au motoriser, je prends un p’tit lunch et décide d’aller voir la chute d'Escarpment Creek.  Je prends la route pour m’y rendre et pour revenir le sentier qui est en construction.  La route est belle et pas de trafic.  Ce sont de petites chutes, mais elles sont belle.


Comme je disais, je prends le sentier en construction pour le retour…  Je dois revenir sur mes pas, car il n'y a pas de sentier, y'ont pas commencé encore.  Bon bin.  Après les chutes, je reprends le chemin du Nord.  Entreprise se trouve à 6 km et ma destination, Hay River, 38 km plus loin. Je ferme les yeux pour une seconde… et je manque Entreprise (Population de 88 âmes).

Arriver à Hay River (traduction "Rivière à Foins"???) j’arrête au centre d’info, c’est OK, je dois demander des points spécifiques sinon ils ne te donnent pas l’info, pas trop d’initiative pour venter leur ville.  Je passe par le ‘truck Wash’ parce que le motoriser pue la charogne de plus en plus.  Chocolat que ça pue… non… crisse que ça pue!  Avec le ‘pressure washer’ je réussi à faire partir presque toute la boue de chenille de dessous du motoriser, bon ça pue moins.

Je fais le plein. $90 pour 74 litres à $1.214 Pas si pire, je m’attendais à $1.50.  Pour une moyenne de 24/100km.  Ma moyenne à date est de 25.7/100.  Je dois dire que je n’ai roulé qu’à 85 Km, mais que j’ai utilisé le climatiseur. Chu pas cheap !

Je vais au camping Territorial de Hay River (Comme un parc provincial)  et pour $20, douche gratuite et électricité, je décide d'y passer 2 nuits.  Chose que j’ai remarqué dans les TNO, c’est que l’eau est cher, ou devrais-je dire tu dois payer si tu en veux.  Mon site de camping se trouve à 50 mètres de la plage qui donne sur le Grand Lac Des Esclaves.
  

Ce soir, je fais cuire tous mes œufs et bacon (vu que j’ai l’hydro) comme ça mes déjeuners sont prêts pour les prochains jours.  Ce soir, je reste au camping pour traduire mon blog pour mes copains anglophones, quand ils ont su que j’avais un blog pour mon voyage, ils se sont sentis laissé de côté (pov’ti).  Mais je dois dire que ça me fait plaisir de voir leurs intérêts.  OK!  Ce qui suis n’est pas une plainte, seulement une constatation, le blog prend en moyenne 1 heure par soir pour la mise à jour, bon ça c'est pour les premiers jour où il ne s’est rien passé.  Imagine les jours suivants, comme ce soir!  Mais j’aime cela en c…. Chocolat, car ça me permet de revivre/revoir ce que j’ai fait dans la journée… en prenant une bière… un scotch… me disant que chu beau et intelligent… Bon ..hic…chu cho… esti..oupssss chocolat!  Maudit que j’aime ça un blog.

À Rolland, maudit que j’aimerais ça que tu sois là.
À ma Michèle… Que dire…  Sinon que je suis le plus comblé des hommes.

Bon assez la divagation insouciante,  que cé que le monde vont penser?  À vous tous, à deux mains!



2 juin 2006


Je vais commencer par offrir mes condoléances à Suzie pour la perte de sa sœur Gisèle.  Mes pensées sont avec toi.
 
Grasse matinée, je me lève à 8 am.  Y fais déjà claire depuis 4 heures.  Je végète un peu en lisant les journaux locaux.  À 10 am je pars pour visiter Hay River à vélo.
Je suis un sentier qui est sur les cartes de la ville et bien c’est une trail de 4 roues, pis y a d’la bouette en titi. Hay River se trouve à environ 10 km du camping et en prenant mon temps j’ai fait le tour de la ville en 30 minutes.  6 rues et 15 avenues. Pas gros.  Mais il y a quelque chose de spécial avec une école, le centre d’info la mentionner. Une école mauve.


Bin oui, quand l’école fut construite en 1971, les étudiants de l’école ont décidé de la couleur.

Bon! Un peu d’info sur Hay River.  Les indiens Dene avaient choisi cet endroit voilà 800 ans comme camps d’été.  On se retrouve par la suite avec l’arrivée de la Compagnie d’Hudson, les églises ont suivie pas trop longtemps après.  Durant la 2em guerres mondiales, les Américains ont construit une piste d’atterrissage qui a servi de base pour la construction de la ‘’Canol Pipeline’’.   Les années 60 apporte des compagnies minières, la Garde Côtière et la Northern Transportation Compagny Limited qui transporte le fret à tous les villages du grand Nord.  Cette dernière donne le surnom de ‘’Hub Of The North’’  ou ‘’Plaque Tournante Du Nord’’ à la ville de Hay River.  En 63, il y a eu une grande inondation qui a forcé la ville à ce re-localiser un peu plus en amont de la rivière.  Ce qui donne la "Old Town" à l’embouchure de la rivière et la "New Town" 6 km plus haut.  Hay River à une population de 3835 habitants.  Je dois dire que les habitants de Hay River sont super gentil, ils te salut tous, te sourit et sont super heureux de te servir dans les magasins.
 
J’aimerais parler d’un achat que j’ai fait et que je trouve très utile.  Je parle de mon petit trépied que je me suis acheté avant de partir, pour $15 c’est petit et se transporte bien dans un sac à dos.
  
 
Et voilà une photo de mon moi qui travaille... un p'tit verre de Scotch.

 
Ah oui, laissez-moi vous dire que personne ne va pas voler leur table de pique-nique, sont en ciment.

 
Autre nouvelle, j’ai fait 26 km de vélo aujourd’hui, watch out Lance Armstrong :-).

Demain, je pars pour Fort Resolution qui se trouve à l’Est d’ici à environ 156 km.



3 juin 2006


Lever à 7:30 am.  J’ai menti hier, le soleil ne se lève pas à 4 am, mais bien à 2 am.  Pis entre minuit et 2 heures et bin y fait pas noir.  Je regardais la carte du monde et je vois que le 60em parallèle est au milieu de la Baie d’Hudson… C’est supposé être juste des esquimaux qui vivent haut de même.  Bon bin, que veux-tu.  Je continue, je décolle à 8:40 am et prends la route n.5 pour allez à Fort Resolution.  Belle route.  Je tourne sur la route n.6 pour la suite de mon voyage.  Je vous dis qu'il n'a pas grand-chose entre Hay River et Fort Resolution.  Des arbres…et des arbres… je les ai mêmes compté 153,345,234 pis là, je me suis tanné.


Plus je m’éloigne de Hay River plus la route devient moins belle. Et je tombe sur la gravel pour 66 km.  Ce n’est pas si pire, seulement quelques endroits qui sont ruff.  Retour dans le passé… Quand j’ai parlé au représentant touristique au RV show d’Edmonton, il m’avait mentionné qu’il n’y avait pas grand-chose à Fort Resolution  et que ça ne valait pas le détour.  Bin y a raison, y a rien là.  Retour au présent.  Un village autochtone de 525 âmes, mais y doivent avoir du bon travail, car ils ont tous de beaux camions, même un Hummer.  Je lisais qu’il y avait 2 moulins à scie dans la région.  Tous les noms de rue sont en Chipewyan.


Je décide de repartir pour Fort Smith toute suite après avoir fait le plein.  $60.00 à $1.279 pour 46 litres.  Je reprends la route n.6 jusqu'à la route n.5 et me dirige vers Fort Smith qui est à environ 200km avec rien entre les 2.  Et des arbres… Des gros…Des p’tit... Des brûlés… Des verts… Je vais rêver aux arbres chocolat.
À un moment donné, j'entre au Parc National de Wood Buffalo.


Crée en 1922 pour protéger le bison des bois.  (OK ! J'peux pas résister , la femelle d'un chien c'est ...... Une chienne.  La femelle d'un bison...?   J'attends vos réponses.  Bon une autre, saviez-vous que bison et le buffalo, c'est la même chose!  Donc, la femelle d'un Buffalo ?).  Une superficie de 44,800 Km carré, plus grand que la Suisse.  Les bisons des bois sont un peu plus gros et foncé que le bison des plaines.  Au moment de la création du Parc, il y avait 1500 bisons des bois.  Quelque temps après, ils ont transplanté 6600 bisons des plaines dans le Parc.  Aujourd'hui le troupeau compte environ 3500 têtes qui sont toutes des hybrides.  J’ai vu mon premier et seul bison au km 126. Chocolat que c’est gros. Pis mal faite.
 

Je lisais que le bison à une grosse tête pour lui permettre de faire la ‘’Charrue’’ et de se rendre aux plantes quand il y a de la neige.

Je fais un arrêt pour voir un Karst.  C’est un gros trou.


OK, sa se forme quand une rivière souterraine forme une grotte et le plafond s’effondre et ça donne un trou de 18 mètres de profond et qui va toujours s’agrandir.  Impressionnant!

De retour au motoriser… Malheur de malheur… Il me manque un cap de roue… Chocolat…Ou cé que j’lé pardue ????  Je retourne où je continue ?  Je ne me souviens pas d’avoir frappé un gros trou… Bon bin j’enlève les 3 autres pour ne pas les perdent non plus et je continue.
Bon, je re-tombe sur la gravel pour 104km.  Pis là y commence à pleuvoir.  Ça fait une belle job sur l’extérieur.


Il y a un arrêt pour voir des terres humides.  Le Parc protège le dernier des sites de reproduction des Grues Blanches.  En 1941, ils n’en restaient que 16 dans le monde.  Aujourd'hui, ils sont 180.


J'ai pris cette archive/photo pour vous montrer que les Bisons peuvent être dangereux avec leurs cornes.  Regardez le poteau...


Plusieurs km plus loin, il y a les plaines salées.  Je dois suivre un p’tit chemin de 13km, y pleut pis une chance qu’y a pas de trafic.


Je décide de souper en attendant que la pluie cesse.  Bon j’y vais, imperméable, (voyez-vous les bibittes? )


Bottes à jambes et bien sûr du stuff à bibittes.  Site très bien aménagé, beau belvédère.


Petit sentier qui mène sur les plaines.  Avec la pluie qui tombe depuis plusieurs heures, le sel est plutôt dilué.  J’en trouve pareil.


Les autochtones et les premiers blancs en font la récolte, car il est d’une pureté rare.  En gros le sel se retrouve là, car il provient de poche de sel qui ont été laissés là quand la mer intérieure a disparue voilà quelque millier d’année.  L’eau de source la dilue et la remonte à la surface, quand l’eau de source s’évapore et bien il reste le sel.  J’y ai goûté et … C’est du bon sel.  Le seul problème est que c’est un terrain fertile pour les maringouins.
Arriver à Fort Smith après 518km de route.


Je campe au Parc Territorial de la Reine Élisabeth. $20 la nuit avec électricité et douche. Et je suis en ville.
Il est 7pm quand j’arrive, je ne fais rien, seulement une douche et la mise à jour du blog.
Demain, s’il ne pleut pas, du vélo pour visiter, sinon le motoriser pour visiter.
Aujourd'hui, j’ai marché environ 3 km et pas de vélo, yé plein de bouette.

Suite, 4 au 11 juin 2006




    
Province Visitée  États visités
© COPYRIGHT 2012 ALL RIGHTS RESERVED MICHELE-DENIS.COM


Document made with KompoZer