Page Principale   English
28 juin au 1 juillet   2 au 4 juillet   5 au 7 juillet   8 au 10 juillet   11 au 14 juillet   15 au 23 juillet


Rocheuse Canadienne.

Du 5 au 7 juillet, 2007.



5 juillet 2007


Laissez-moi vous dire que j'ai eu de la difficulté à choisir les photos pour cette journée.
Il y en a beaucoup et elles sont tellement belles.

Bon, voilà une des montagnes que l'on voit de notre camping.


Nous quatre au Lac Bow avec la montagne Crowfoot et le glacier Crowfoot.


Superbe de beau lac.


La maison que vous voyez au loin et bien, c'est le Num-Ti'Jah Lodge qui a une hauteur de 4 étages.


Que dire de plus, nous sommes très hauts.


Le Lac Peyto, nommé ainsi par le pourvoyeur et explorateur Mr. Peyto lui-même.  On peut voir la route au fond et un peu à droite de la vallée.  La vue est en direction nord, vers Jasper.
Trouvez-vous que le lac à un peu la forme d'un chien?
Ou même d'un fantôme?


Les deux filles, Michèle et Suzie.  Pis les deux gars, (Rolland n'aime pas ça que je dis ça) Denis et Rolland.
  

Le sentier qui nous ramènent au stationnement.  Les arbres de chaque côté ont plus de 300 ans.


On peut apercevoir le lac Mistaya entre les arbres.  Première vue du Mont Chephren.


Hummm!  Que dire de plus!


Nous au lac Waterfowl.


Nous sommes un peu plus près du Mont Chephren (3,266m).


Vue en direction sud.


On peut voir les glaciers.


On se rapproche.


Encore plus proche.


WOW!  Ça donne l'impression que c'est petit, mais c'est immense.


La belle Suzie!


Prochain arrêt, le Canyon Mistaya.
Ce canyon est aussi beau que bien d'autre, comme le Canyon Maligne, mais il y a beaucoup moins de monde ici.


Arriver à Saskatchewan River Crossing, nous devons faire du lavage, vider les réservoirs d'eaux usées, faire le plein d'eau potable et un repas au restaurant.  Saskatchewan River Crossing est l'endroit ou se rencontre trois rivières.  La Saskatchewan Nord, la Mistaya et la Howse.  C'est aussi le point le plus bas (1400 m) entre le Sommet Bow (plus de 2000 m) et le Passage Sunwapta (plus de 2000 m).


Une des belles chutes que l'on a vu de la route.


Nous passons la nuit au camping du ruisseau Rempart, juste à côté de la rivière Saskatchewan Nord.
Un autre très bon repas.


Petite soirée près du feu après une dure journée de plus de 72 km de route.


Remarquer l'heure indiquée sur la photo et bien, il est deux heures plus tôt, heure local.  Il est 9:45 pm et il fait encore claire.
On peut voir la rivière Saskatchewan Nord, pis est frette en titi.


Je crois que je l'ai déjà dit, mais... Une autre super de belle journée.



6 juillet 2007


De retour sur la route, on fait quelques petits arrêts, question de regarder les paysages.

La Saskatchewan Nord en amont et en aval.  Une superbe de belle vallée.
  

Rolland: "J't'le dis Denis, c'est la plus haute".


Denis: "Té sur?".


La Promenade des Glaciers est définitivement une des plus belles routes pour ce qui est des paysages.


Malheureusement, je ne me souviens pas du nom de cette montagne, mais tout ce que je peux dire c'est que c'est énorme et beau.


Un des petits ruisseaux qui vient des montagnes.  Au dire de Rolland, "est frette en ostie".


J'aimerais bien vous dire pourquoi Suzie rit, mais je crois que c'était une promesse que Rolland ne pourra tenir!


"Weeping Wall", veut dire "le Mur des Pleurs".  C'est de toute beauté.  Je peux seulement imaginer ce qu'il y a "en haut".
Beaucoup de neige?
  

Si tu regardes au loin, tu peux voir la route (Big Bend ou la "Grand Courbe") qui va à gauche et puis à droite pour monter une énorme pente.


On peut voir un motoriser qui va monter la "côte".


À droite de la photo, là où nous étions et à gauche, la montée.  Je peux vous dire que la photo ne rend pas justice à cette pente.


Pour vous donner une perspective de la montée, le fond de la vallée est à 1700 m et le haut de la "pente" est à près de 2100 m.
Tout ça en 10 km.


Une vue de la route que nous venons de parcourir.


Quelque chose de spécial, une photo de moi en 2007 et une photo de moi en 1976!
  

Parker's Ridge ou le Col de Parker.


Bon!  Je suis sûr que je raconte des menteries...


Quelque kilomètre plus loin, nous touchons de la neige pour la première fois.


Et bien, nous voilà aux champs de Glace de Columbia.
La montagne de gravelle que l'on voit et bien, c'est de la moraine latérale qui a été laissé par le glacier Athabasca voilà très longtemps.


Un des premiers véhicule motoriser a parcourir le glacier Athabasca.


La compagnie Brewster a ensuite convertie des autobus pour les randonnées sur le glacier.


Les derniers nés pour les randonnées, les SnowCoachs, fabriquer à Calgary au coût de $500,000.00 l'unité.


Dès le départ, nous entamons une descente très raide!  Au haut de la photo on peut voir l'ancienne route, à droite, que les SnowCoach utilisaient voilà quelques temps.


Nous sommes sur le glacier Athabasca, qui lui, fait partie du Champs de Glace de Columbia.


Arrivée au "stationnement" sur le glacier.
Le glacier Athabasca a plus de 320 mètres de hauteur (ou profondeur) ici.


Les touristes...


Laissez-moi vous dire que la température n'est pas très chaude pour des shorts.
Le glacier bouge à une vitesse de 125 m par année ou un peu plus de 30 cm par jour.


Vue du glacier Andromeda.


Sur la route du retour.


Et bien oui!  Il faut remonter ce que l'on a descendu.


Vue de la maquette du camp de glace Columbia.  


Vue du glacier Athabasca du stationnement.  Le petit panneau indique ou se trouvait le glacier en 1844.
Le glacier a une largeur de 1 km et une longueur de 6 km.  Depuis 1870 le glacier a reculé de plus de 1 km.


Remarquer le petit panneau et le stationnement au loin à gauche.


Ça donne une perspective sur la fonte des glaces.
  

Quelque mètre plus bas du panneau 1982, en 1976 moi et Maman étions sur la glace!
  

C'est très impressionnant de voir ce que le glacier a fait comme marque sur le rock.


2007, Denis et Rolland...  dans 30 ans, ou sera le glacier?


Après la visite du glacier, on poursuit notre route vers le nord.
Tangle Creek Falls, ou les chutes du ruisseau "mêlés".
  

Le glacier Stutfield, il fait partie du même champ de glace que le glacier Athabasca (le Champ de Glace Columbia).
La glace que l'on voit tombe de 900 m.


La Chaîne de montagne "Sans-Fin".


Une autre chute qui mérite une visite, la chute Sunwapta, qui veut dire turbulente.


Nous passons la nuit au camping Honeymoon Lake, ou le Lac Lune De Miel.
L'eau est très bonne et je suis à l'eau avec comme arrière plan la chaîne de montagne "Sans-Fin".


Rolland en fin de la soirée!!!


Les journées sont presque trop courtes pour tout voir et faire ce que nous voulons!



7 juillet 2007


Bon!  Aujourd'hui on ne parcoure que 30 km, mais comme à notre habitude, ça prend toute la journée...

On commence avec une vue de notre site à Honeymoon Lake.  C'est un petit camping avec seulement 35 emplacements.


Les paysages sont de toutes beautés.  Je sais que je me répète, mais c'est comme trop grand comme vue.
On croirait une peinture d'un grand artiste.


Le Mont Christie, 3,103 m.  En premier plan, la rivière Athabasca, elle prend naissance au glacier Athabasca.


Une autre vue du Mont Christie.  Les sédiments en suspension dans l'eau donne à la rivière cette couleur grise.


Si tu regardes au pied de la montagne, à gauche, il y a deux tons de vert dans la forêt et bien le vert pale, c'est l'endroit où il y a eu des avalanches et c'est maintenant de nouveaux arbres.


Un petit lac sur le bord de la route.  La photo ne rend pas justice aux couleurs du lac.
Encore une fois, la couleur est le résultat des sédiments.


Une autre belle vue de la vallée.


Arrêt aux chutes Athabasca.  Comme vous pouvez voir, il y a des gens qui regardent les chutes de la rivière Athabasca.


Nous y passons quelques heures.
  

Après une dure journée de tourisme.  Une bonne Bière!


Nous sommes au camping Whistlers,  tout près de Jasper.

Suite, du 8 au 10 juillet 2007.



    
Province Visitée  États visités
© COPYRIGHT 2012 ALL RIGHTS RESERVED MICHELE-DENIS.COM


Document made with KompoZer